Deprecated: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in /srv/data/web/vhosts/default/KarmaOS/widgets/calendar.php on line 34
UNEPASSANTE (oui c'est bien moi, MOI!) [KNTHMH copyrights] | Notes de conférence: Boris Cyrulnik - "La mémoire traumatique"

 Notes de conférence: Boris Cyrulnik - "La mémoire traumatique"

smiley : regular_smile Notes de conférence: Boris Cyrulnik - "La mémoire traumatique"


 


 

conférence: http://youtu.be/rd13inJYbQk

Boris Cyrulnik est un neurologue, psychiatre, ethnologue et psychanalyste français. Responsable d'un groupe de recherche en éthologie clinique à l'hôpital de Toulon-la-Seyne (1972-1991), il publie son premier ouvrage Mémoire de singe et parole d'homme en 1983. Directeur d'enseignement depuis 1996 à la Faculté des lettres et sciences humaines de Toulon et président du Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon, Boris Cyrulnik est surtout connu pour avoir développé le concept de "résilience" (renaître de sa souffrance). Il a également participé en 2007 à la commission Attali sur les freins à la croissance, dirigée par Jacques Attali.

 

 

 

----------------------------------------------

notes "brutes" prises pendant l'écoute de cette conférence

 

La mémoire est évolutive, elle change selon les moments, les circonstances

 

un bébé à qui on n'a pas parlé, a peur de tout, il ne maîtrise pas ses émotions

isolation précoce => tout percevoir comme une agression
au lieu de le percevoir comme une invitation

le cortisol sanguin monte constamment
la mémoire et les émotions sont altérés
ou bien tout est perçu comme agression
ou bien l'indifférence totale s'installe

expérience: avant d'aller au feu, écrivez!
=> très peu de syndromes psycho-traumatique

intra-utérin, les bébés réagissent aux stress de leurs mères

trop de stress => retard cérébral manifeste pour l'enfant

renvoi ensuite vers la mère, l'enfant déclenchant les réactions de sa mère

entrer dans le tour de parole=> acquisition du langage
cela peut s'inverser dans le temps

ne pas avoir la possibilité d'une narration par représentation temporelle
ne pas savoir qui je suis
ne pas savoir me présenter
ne pas pouvoir regarder les autres dans les yeux

altération de la représentation du temps (cf: lobotomie contre anxiété)
lobotomies accidentelle: ne plus anticiper ni avenir, ni passé (faire un récit du passé)
démence fronto-temporale___vie dans le présent  'répétition des mêmes questions'

stimulation du contexte
autrefois 3000 lobotomies par an par accident

pour le pervers seul compte son plaisir
il ne mesure pas l'impact sur autrui

on ne devient pas pervers, on le reste (à partir de 4 ans on se "décentre" et ceux qui demeurent centrés sur eux ont peut-être connu une isolation très importante ou d'autres facteurs qui empêchent l'évolution)

le narcissisme fait jouir au dépend de la jouissance d'autrui
il ne se représente pas la représentation des autres

le monde "oedipien" c'est "j'ai une filiation, une famille, un papa, une maman"
le monde de "narcisse" c'est ça m'est égal d'être garçon ou fille, aucune importance, ce que je veux c'est jouir dans l'instant

le narcissique est un pervers qui fait souffrir autrui au nom de sa jouissance perso

frustrations biologiques (retard du biberon, maman n'est pas là alors j'ai peur et il faut que j'apprenne à surmonter) et explications verbales font l'être empathique adulte, le bébé s'entraine progressivement à évoluer vers la représentation des représentations des autres

dans les pays en guerre l'enfant devient adultiste très tôt avant l'âge de 4 ans
mais l'adultisme est un signe de l'arrêt du développement de l'enfant, c'est une adaptation traumatique

l'enfant doit jouer et apprendre, le reste se met en place



(autrefois on croyait que les enfants ne souffrent pas parce qu'ils savent moins que les adultes verbaliser leur souffrance)
un enfant non sécurisé, agressé par des docteurs qui opèrent sans anesthésie est hyper sensibilisé à la douleur

cependant la mémoire (saine) est évolutive
la mémoire saine oublie les humiliations corporelle et l'impopularité

tel je me sens aujourd'hui, tels je vais rechercher les éléments dans ma mémoire pour justifier mon état actuel

la signification d'un évènement dépend du contexte
les émotions fixent des images profondément dans la mémoire
le discours autour d'une image horrible modifie l'horreur que l'on ressent à la vue de cette photo
et le discours autour d'une image douce et apaisante, renforce son souvenir par la suite

la mémoire est une reconstruction du passé
 

Musset fait la gloire de la souffrance
la souffrance n'est pas une maladie, elle est inhérente à la nature humaine
en faire un récit, une oeuvre d'art, lui donne sens

la représentation de la souffrance de l'accouchement se modifie avec le temps, le bébé justifie cette souffrance "ça vaut le coup"
la représentation de la souffrance d'une ponction lombaire (ordinairement perçue comme très désagréable) ne se modifie pas avec le temps

la mémoire traumatique peut évoluer
importance de l'entourage, des "confidents" et de la culture ambiante qui permet ce "travail"
 

mercredi 15 janvier 2014 à 00h49 par fleurdatlas dans Psychologie

 

mercredi 15 janvier 2014 à 00h49 par fleurdatlas dans Psychologie



Connectez vous au site si vous avez déjà un compte, ou remplissez les deux champs suivants :
Nom ou pseudo :
Ca sera votre pseudo sur KarmaOS.
Email :
Votre email ne sera communiqué à personne. Il est simplement utilisé pour vous envoyer un code vous permettant de confirmer votre commentaire. Ce système nous permet de lutter efficacement contre le SPAM de commentaires.

OpenID :


Ou bien, vous pouvez vous connecter directement (sans avoir créé de compte au préalable) avec votre openID.

Précédent : unepassante: Les articles de 2013
Suivant : En chaine
 
Hébergé par karmaos.com