Alors que je visitais une école dans laquelle j'avais autrefois enseigné, les collègues me montraient leur classe avec fierté, m'exposant leurs modes de travail, un fonctionnaire de grade supérieur manifesta le désir de me parler.
Je me demandais bien pourquoi, et je n'éprouvais aucune envie de le rencontrer, mais on insista, c'est à moi qu'il voulait vraiment s'adresser!


Je me résolus à rompre mon silence "sacré" et à le "rencontrer", pour ne pas être vraiment vu en conversation avec moi, il me parlait à travers une ouverture rectangulaire plus mince qu'un soupirail, mais plus large qu'un fente de boite aux lettres, insolite! A ce que j'en pouvais apercevoir, c'était un encore bel homme, vêtu d'une manière stricte et élégante, je me souviens de son chapeau, un compromis entre le haut-de-forme et le chapeau melon, gris souris comme son complet veston. Il le tenait à la main, découvert devant la "dame" que j'étais derrière cet étrange "confessionnal".
Je le laissai m'exposer les soucis qui étaient les siens, pour lui répondre, je l'avertis qu'il me faudrait, en préambule, lui exposer ou rappeler à sa mémoire, brièvement, certains faits.
De par son attitude contrainte et agacée, je compris que son temps était compté, ma proposition l'indisposait. Néanmoins je me lançai, lui expliquant que lorsque je travaillais, je m'efforçais de permettre aux élèves de tester ce qu'ils avaient imaginé, ne formulant aucun refus, incitant les autres élèves à coopérer pour trouver toutes les manières, astuces et ressources pour valider les projets ou les faire évoluer afin qu'ils soient productifs, c'est-à-dire qu'ils débouchent sur des réalisations concrètes, même si le propos de départ avait du être modifié ou détourné. Moyennant quoi, la créativité des élèves était débordante dans tous les domaines et les résultats exceptionnels. En conséquence, les collègues conçurent jalousie à mon égard. Quant aux parents, paradoxalement, méprisant les brillants résultats de leur progéniture, ils se montrèrent méfiants envers moi et défiants envers ce type de pédagogie qui rendait leurs enfants inventifs, critiques et davantage autonomes (ils perdaient pied et pouvoir, je suppose).


Le fonctionnaire ne voulait pas en entendre davantage, manifestement il cherchait un prétexte pour me fuir. Il entra dans une vaste salle, envahie de collègues discutant entre eux en cercles serrés, je le rattrapais et lui dis que je n'avais pas fini. Après tout, c'est lui qui avait ordonné que je l'écoute et lui réponde, et j'avais à présent envie de lui répondre effectivement, et ma réponse n'était pas complète.
Je lui exposais donc qu'une situation dans laquelle il est très difficile de faire appel à la créativité, d'entrer dans de nouveaux sentiers, qui offre une marge de manoeuvre très serrée, peut générer un nombre très insuffisant de résultats et/ou des résultats de piètre qualité.


Mais il était manifestement indisposé par mon discours de "fâcheuse" enragée.
"J'ai, me dit-il, des objets à déposer, veuillez m'excuser", et il se dirigea vers le fond de la salle où se trouvait le mur de casiers, il en ouvrit plusieurs et y déposa de lourdes valises en cuir brun, puis s'échappa par la porte contigue, persuadé de m'avoir semée.


Indignée mais amusée, je pris un autre itinéraire qui me permettrait de le rattraper facilement, pour peu que je coure au lieu de marcher: il ne m'échapperait pas quoi qu'il en soit!
Je sentais bien que j'abusais, nourrie d'un culot extraordinaire, je le rattrapai par la manche de son impécable costume, et me mis face à lui pour lui barrer la route.
"Nous n'avons pas terminé cet entretien, je voudrais savoir ce que vous désirez en fait!" mon ton était sec, autoritaire, mes yeux sévères plongeaient dans les siens tristes et rêveurs, il me dit simplement:
"Je veux organiser un jeu!"

- Collectif, par équipes?
(je voulais par cette question m'assurer que le jeu concernerait bien une classe toute entière, ou alors une ou plusieurs petites équipes)
- Sélectionnez des équipiers.
(il ne m'indiqua pas leur nombre)
- Apporterez-vous du matériel ou devons-nous en fournir?
- J'aurai ce qu'il faut, cependant, si les élèves réclament des étoiles, fabriquez-les!

Il avait fini l'entretien. Sans "au revoir", il poursuivit son chemin, indifférent au fait que je n'avais plus aucun pouvoir dans ces lieux, pas plus celui de sélectionner une équipe, que celui de participer à un jeu, fut-il basé sur les "étoiles"!

 

KNTHMH, 31 janvier 13h 45 

 

the miror

 

 


 

COMMENTAIRES:

non retrouvés mais

 

Il me semble que je disais que ceci était en sorte mon "testament"!