Je me souviens

c'était un temps où nous pratiquions l'activité rugby
j'emportais toujours ma trousse de secours, parce que si on attendait après la trousse de secours "officielle", on n'aurait droit qu'à quelques compresses stériles et des soupçons d'eau dispensée par un brumisateur pour tout remède
aussitôt mon arrivée, il fallait commencer à soigner des genoux écorchés
j'ouvrais mon coffre, et saisissais tout ce dont j'avais besoin, en quelques secondes le blessé était désinfecté et pansé
mais je ne me rendais pas compte du risque
si jamais quelqu'un avait tant soit peu protesté contre le liniment, la pommade ou le désinfectant utilisé, et avait réclamé des dommages et intérêts à coups de procès...
personne ne se serait risqué à prendre ma défense

"Pourquoi tu peux pas faire comme tout le monde? c'est inutile ce zèle que tu déploies, et puis ça va les rendre "chochottes" avec tous ces soins!"

heureusement tout se passait bien, les bobos, les entorses guérissaient, très rapidement
et personne n'aurait eu l'idée de se plaindre!

 

K