Accueil

smiley : smiley_lightbulb Il était une fois un petit poussin


 POUICHORE

 

ce conte est bien d'origine roumaine

voilà ce que signifient dans le dictionnaire roumain 

 

puichor, vitrega et lenecha

poussin (ou bébé), marâtre et indolente (ou paresseuse)

 

pui : poussin, poulet

vitrega : marâtre

lene : indolence, paresse

 

le diminutif şor:

un lucru (une chose)- un lucruşor : une petite chose 

ochi (oeil) – ochişor : petit oeil

mărţişor: petit porte-bonheur attaché à un fil tressé rouge et blanc, que les femmes se voient offrir le premier mars (martie ou marţ) et qu’elles portent pendant plusieurs jours, accroché au corsage à l’aide d’une épingle

 

donc:

pui - puişor: petit poussin c'est-à-dire affectueusement "bébé"

lene - leneşa: petite paresseuse

 

 

Thursday 11 February à 20h45 par fleurdatlas | # | commenter

smiley : smiley_smile Vous avez dit PN?


 J'adore apprendre vous savez!

Alors que m'a appris ma dernière  relation avec un PN?

 

Vu ma forme d'humour je pourrais affirmer que je me suis mandatée pour vivre en "infiltrée" ou en "immergée"

On en pensera ce qu'on en voudra...

Ethnologiquement ça peut se tenir

Coulisses de l'extrême aussi

 

J'en avais beaucoup entendu parler, j'ai voulu m'en assurer...

 

Tout à trac, sans trier ou hiérarchiser:

[  ]j'apprends que je peux être une proie et que la chasse est ouverte aux séducteurs pour redorer leur blason
[  ]j'apprends que la générosité est ma qualité principale sans doute
[  ]j'apprends surtout que je suis en devenir comme tout un chacun
[  ]j'apprends qu'on ne peut faire le bonheur de quiconque contre son gré
[  }j'apprends très vite à éprouver de l'intérieur une vie cachée à la "Julienne Joséphine Gauvain"
[  ]j'apprends que je ne veux pas être éteinte comme la lampe qu'on met inexorablement sous le boisseau au lieu de la mettre au sommet du porte-feu
[  ]j'apprends que les prisons dorées et sans âme ne sont que des pièges à glue dont l'on s'épuise sans succès à se désengluer, des mouroirs à petit feu, où la résignation est soeur du désespoir
[  ]j'apprends que la plus petite pièce de ma grande maison est un palais facilement chauffable et plus désirable qu'un grand appartement "bobo" cheminée-poêle mais dépouillé de charme vivant
[ ]j'apprends que ma grande maison familiale est une résidence de belle saison, un grenier merveilleux de mes vies que je n'ai pas à brader ou à trier sélectivement pour recycler la planète
et que la saison froide ou fraîche se passe par contre aisément en montagne dans mon petit loyer haut perché, dépouillé, pratique, moderne
je n'ai guère besoin de plus ou de mieux, surtout seule
[  ]j'apprends que je n'ai plus un moment de ma précieuse vie à perdre avec des insignifiants ou moyen-moyen-bof ou carrément toxiques 
[ ]j'apprends qu'un PN n'est sensible ni à l'amour, ni à l'amitié, ni à la générosité, ni au dévouement, ni à la logique
[  ] que la seule réciprocité qu'il veut et claironne c'est un coeur et une intelligence vides, une sécheresse de coeur implacable comme la sienne, c'est un inenthousiasme et une vacuité ne lui faisant pas ombrage,  un manque de charisme et un esprit moutonnier et soumis ne risquant pas d'attirer ou de détourner l'attention des autres vers sa proie
[  ]j'apprends qu'il est enfermant comme une toile d'araignée progressivement tissée et qu'il étouffe peu à peu sa proie comme un python (enfin je pense que c'est le python ou le boa conscrictor qui fait ça, sinon me dire le nom de ce serpent)
[  ]j'apprends que le remède est certainement dans le mal puisque les façons du PN de me priver et de me tenir à distance milite pour un assèchement total de ma tendresse ou de mon amour qu'il a pu, au départ, susciter envers lui
[  ]j'apprends qu'il ne mutualiste que ce dont il tirera profit en le vidant et de toute substance et de toute volonté et vie
[ ]j'apprends que c'est un suborneur, un menteur, un tricheur, un magouilleur, un pingre rastaquouère, tout, pourvu que ça lui rapporte, qu'il économise, qu'il ait le moins possible à mettre la main au porte-monnaie, le moins possible à fournir d'aide 
[  ]j'apprends que même dans les moments les plus tragiques et les plus nécessiteux en solidarité, empathie, entraide, en simple humanité, en assistance à personne en danger, il est abject et ne mérite pas le nom d'humain ou même de mammifère car il ne possède ni conscience, ni même instinct qui le relie au sens commun humain ou animal
[  ]j'apprends son froid cynisme
[  ]j'apprends qu'il ne se sent jamais responsable et se victimise constamment
[  ]j'apprends qu'il enfreint toute loi de la nature comme du code civil ou des droits humains, qu'il ne vit que de ses étranges dictats contre nature qu'il se forge opportunément en les imposant à sa proie comme LOI universelle
son propre plaisir ou ses fantaisies coûteuses étant la loi number one et non négociable
[  ]j'apprends qu'il empoisonne toute source en y versant subtil poison de ses "on" ou "Machin dit que" assassins et invérifiables
[  ]Si j'aime avoir des moments tranquille, il va les cadrer et me les pourrir
[  ]Si j'aime avoir des moments d'enthousiasme et d'action, il va m'imposer l'inaction silencieuse, l'immobilisme, ou il va tout recadrer et détourner immédiatement à son profit mes initiatives
[  ]S'il me donne des responsabilités, c'est aussitôt pour les reprendre 
[  ]Si je chante c'est aussitôt pour reprendre ma mélodie et la massacrer (au sens propre comme au figuré)
[  ]Tout en lui n'est que façade, masque et représentation
et enfin j'apprends qu'apparemment il est absolument inconscient de tous ces mécanismes, de toutes ses attitudes et postures
 
je ne continue pas, le reste vous le trouverez exhaustivement dit autrement et de manière plus percutante, dans un corpus linguistique ciblé et adapté sur toutes les plateformes dédiées aux PN et relations toxiques.
 
Voilà, mon temps d'immersion terminé, (les meilleures choses ont une fin) il a tout de même duré plus de deux années, j'ai bien assis mon diagnostic, mais rien ne fut filmé.
 
C'était votre dévouée envoyée spéciale Taggelit
 
Tchao
à la revoyure!

 

Saturday 06 February à 00h00 par fleurdatlas | # | 5 commentaires
Précédent : Invictus
 
Hébergé par karmaos.com