Cela s'appelle prendre le train en marche.

Aujourd'hui il fait un temps pourri, alors la 3G fonctionne et même volets fermés comme ce soir.

C'est très contrariant ces choses techniques. Beau temps pas de 3G, Tempête pas de 3G,  Temps pluvieux 3G. Donc aujourd'hui, au lieu d'aller faire des courses et dépenser un pognon que je n'ai pas forcément, j'ai tenté d'aller sur le web afin de trouver les paroles de chansons anciennes que je veux enregistrer pour des personnes de la famille. Pendant ce temps, mon mari trace des plans de chapelle sur du papier millimétré, et commence la rédaction de ses souvenirs familiaux.

Ce matin j'avais cuisiné un osso bucco milanèse.

Je, nous retrouvons quelques élans créatifs. La période précédente de cohabitations difficiles nous avait déshumanisés, adjointe aux stress de toutes les urgences médicales et à celui de devoir déménager sur le temps de noël. Nous n'étions plus que des machines ou des petites particules affolées par des aimants contradictoires.

Prendre le train en marche du désir de communiquer et créer, de ne pas demeurer vieux et esseulés.

Tant qu'il y a de la création, de la créativité, l'individu demeure jeune et vivant. Prendre le train de la planète KarmaOs pour quelques minutes ou heures.

Voilà c'est un redébut ici peut-être si la 3G reste avec nous plus que quelques heures!

Demain sera un nouveau jour et DJM se préparera à de nouveaux exams médicaux ainsi qu'à une nouvelle intervention chirurgicale.