Accueil

smiley : regular_smile Et la roue tourne!

 


 Je savais que je n'étais que de passage en ce cher pays qui a vu les derniers jours de mon bien-aimé défunt.

De passage aussi dans la vie de mes petites-filles adorées.

Comme de passage sur cette terre, mais de cette dernière j'espère ne pas trop vite partir, ah mais!

 

Comme d'hab dès que je commence à m'habituer au bonheur et à la douceur, un ou plusieurs évènements viennent me rappeler à ma condition de périgrinante, de transhumante, d'impermanente.

 

Trois ans en un même lieu, même si ce n'est pas dans la même habitation, ça permet d'établir des liens, de choisir et pratiquer des activités à son goût, de commencer à apprécier autrui et en être apprécié.

 

- "Allez" me dit la vie, "encore un pied dans la fourmilière! Et tu continueras à me bénir, moi qui suis ton professeur!"

 

- "Aïe! Aïe!" que je crie "Ne vois-tu pas que je ne suis pas prête?"

- "Ah ah!" que fait la vie "tu n'as donc encore rien appris? Tu ne seras JAMAIS prête ma petite élève appliquée!"

 

Je n'étais pas prête à perdre mon mari, pas prête à voir mes petites partir du jour au lendemain, pas prête à trouver un autre amour improbable, pas prête à y renoncer après 4 mois d'incroyable bonheur, et je ne suis pas prête à redéménager pour regagner des pénates humides, froides et vides "au nord", et à me retrouver seule, courageuse mais une fois de plus brisée!

 

Ouais ouais, la vie m'a soufflé dans l'oreille que j'ai toujours été battante, et que le petit chat que je suis retombera toujours sur ses pattes, et que si je suis pas contente, j'avais qu'à me façonner une vie autre, pas être un chat errant, mais un chat à sa mémère, trônant sur les genoux d'une rombière qui m'aurait peigné longuement avant de me revêtir d'une adorable robe en liberty.

 

MAIS: Coupez les ailes de l'oiseau et il en meurt!

 

Je suis un chatoiseau. Et je retourne bientôt en mon chatôt.

 

 

mardi 19 mars à 11h21 par fleurdatlas | # | 4 commentaires

smiley : regular_smile Rebiginning of the the year

 


SFR me confirme que ma ligne à été intempestivement débranchée par France Télécom (ce qui arrive pour la seconde fois en un an)

J'ai essayé sans succès leur Web trotter,  évidemment zone blanche donc pas de 3G et surtout pas de 4G de toutes façons.

Est-ce par hasard que les voisins interrogés par télécom auraient dit que j'étais partie? (Ils le croyaient fermement en tous cas car tout était fermé pendant plusieurs semaines, je ne savais pas en partant que je devrais rester longuement auprès  de ma mère âgée et malade)

Leur attitude un peu penaude lorsque j'ai téléphoné en décembre, et lorsque je suis revenue en janvier, plaide pour cette possibilité ou du moins tendrait à le confirmer.

Fuck les voisins quoi!

La petite folkeuse a déménagé, elle, dommage, elle était sympa et entre musiciens,  on se comprend. Elle a convolé et est remplacée par un couple de colocataires mâles possédant chien et chat. L'un d'entre eux m'avait taxé ma place de parking et l'autre s'était ostensiblement moqué de moi lorsque je me suis présentée à eux en leur souhaitant la bonne année. Que du bonheur!

Une nuit, une terrible battle ayant opposé les deux animaux de compagnie dans le jardin, l'une des caisses de transport d'animaux en plastique à été pulvérisée, comme écrasée sauvagement à la masse ou sous le coup d'une explosion, et depuis l'incident (10 jours en amont) aucun débris n'a été ramassé. Le jardin étant contigu au mien, je mettrai un paravent de mon côté pour ne plus avoir à subir cette vue chocante. 

Le chat, après  avoir disparu quelques temps, se balade à nouveau sur ma terrasse, mais sans fixer ma baie vitrée d'un regard de chasseur. 

J'ai vu revenir aujourd'hui un petit piaf non pas au sol, mais prudemment sur ma table de jardin.  Pourvu que leurs rondes ne soient pas aux mêmes heures, sinon paf le piaf!

samedi 26 janvier à 14h47 par fleurdatlas dans journal | # | 2 commentaires
Précédent : Nouveau, tout est nouveau
 
Hébergé par karmaos.com