Pour m'apaiser et m'aimer vraiment, il n'y a que le dialogue direct qui le peut, vois-tu et peut-être pour toi c'est la même chose
moi j'écris des trucs vrais sur mes blogs alors que certains pensent que c'est du rêve à bon compte!

quand j'ai mal je crie, quand je nage dans le bonheur, j'exulte, la vie n'est pas une succession de bonheur, mais une marche difficile et cahotante, ce qui n'enlève pas qu'elle puisse être exaltante
la joie profonde est bien autre chose que le bonheur

écrire ne suffit pas sans doute à calmer la faim des âmes, je suis saturée de faux semblants, et oui sur le net! oui, hélas
j'aime rencontrer des personnes, et non pas des personnages aussi bien torchés soient-ils!

j'aime rencontrer l'âme profonde d'autrui pour partager ce que j'ai de profond et ceci arrive parfois avec des petits coms, oui, encore, parfois

et ceci arrive aussi avec des mails

moi je livre mon âme qui se lit aussi dans mes yeux
mais qui est donc l'autre en face?

ah qu'on ne me parle plus de miroirs, je les ferai tous voiler!
l'autre est un autre, ou alors il n'est pas lui-même et voilà qui est triste pour lui!

tu as suivi un lien pour me rejoindre, pour me trouver? tu as lu et tu n'as rien écrit, aucun com?
tu as lu silencieusement et tu es reparti (e)...
tu savais qu'on a écrit pour toi, et tu es reparti (e)...
silencieusement

ce cadeau pour toi...

et, toi qui parles de bonheur, ici et maintenant, tu es reparti (e)...