Interview de KM par DJM

 

- DJM: pourquoi pied boiteux?

- KM: la perfection n'existe pas, marcher un pied dans une chaussure et un pied sans (comme chez Claudel) c'est l'image d'une marche "bancale", donc imparfaite

c'est le déséquilibre qui crée la marche

et sans marche, pas d'avancée!

- DJM: - Ca te fait pas quelque chose d'avoir beaucoup perdu de ta vie dans le crash de la plateforme?
- KM: d'abord j'estime à 1/4 de toute ma production la perte subie, ça fait bien 2 années et demies de travail perdu sur 10!
surtout des recherches, parfois des photos persos et les textes qui allaient avec bien sûr et que je ne peux pas ressusciter à l'identique, même lorsqu'il s'agit de notes relativement récentes, car j'ai eu trop de soucis ces derniers mois, et mon esprit n'est pas "libre"
J'ai pu retrouver très peu de choses dans le cache, un peu plus dans les archives d'internet, je n'ai pas fini de tout explorer des archives du web

- DJM: et ce que tu as retrouvé est intéressant?
- KM: c'est marrant, certains articles qui ne valent rien ont été conservés, d'autres hyper importants n'existent plus, n'ont pas eu l'honneur de la conservation par cet organisme (archive.org), je ne sais même pas si ça a un rapport avec les statistiques et le taux de fréquentation du site et de chaque note en particulier, toujours est-il que la plupart des enregistrements sur archive.org se sont arrêtés à 2011 ou 2012 au plus pour mes sites alors que j'y ai beaucoup produit depuis 2011 jusqu'au jour du crash (octobre 2014)!
ceci prouve que mes dialogues personnels exprimés en live et public, très importants pour mon développement, ne l'ont été pratiquement que pour moi (à peu d'exception)
personne (ou un nombre trop restreint d'individus) n'y a vu trace d'universalité, donc tout cela est perdu corps et biens pour la postérité (= n'a pas été enregistré par archive.org)! et c'est perdu surtout pour moi qui y tenait.

- DJM: ce sont des réflexions personnelles qui ont disparu?
- KM: Non, pas toujours, bien entendu, dans la mesure du possible, ce qui était très perso, et touchait à mon affect, je l'ai recopié ailleurs par précaution, pas toujours version définitive, et sans les coms, soit sur des sites miroir perso où je publiais en simultané avec mes publications sur karmaos, soit dans les archives personnelles de mes productions sur des DD externes

tous mes et nos écrits ou co-écrits (exemple romans et mini-romans, poèmes) à mon mari et moi ont été publiés intégralement en simultané sur karmaos et sur canalblog avec des extraits sur wordpress, typepad, ipernity et over-blog, et même diariste
ce qui manque bien sûr, ce sont les commentaires qui (sauf rare exception) n'ont pas été reproduits

curieusement il se trouve que je n'ai pas retrouvé certaines notes (en particulier de kaléidoscope année 2013-2014; de piaro : recherches récentes sur l'histoire et la généalogie, un comble! et de favofleur qui rassemblait des revues de presse, des études et recherches faites à partir du web), alors que je pensais sincèrement avoir enregistré les pages que j'avais produites (mais où? non, je n'en ai pas retrouvé trace où que ce soit)

peut-être n'ai-je eu que la pieuse intention de les enregistrer ou de les copier-coller, 
mais trop prise par la maladie, l'épuisement, le service aux enfants et aux parents ou d'autres obligations incontournables, je n'ai pas concrétisé les projets lorsque j'ai pu refaire surface et j'aurais considéré par la suite la "chose comme faite" donc n'étant plus à faire! distorsion du souvenir et de la constance dans les projets!

- DJM:  Et maintenant? tu voulais te servir d'un logiciel comme evernote? tu as essayé?
- KM: oui, mais evernote illimité n'est pas "free", son système de tag est bien efficient, ce que je n'ai pas sur mon journal actuel*, mais on dépasse facilement la quantité autorisée d'images par mois, alors il faudrait effacer d'anciennes notes "lourdes", rien n'est parfait, sauf si on y met le prix fort!
* Actuellement, je fais tout suivre sur un journal interne, où j'essaye de tout noter et recopier jour après jour, en live.

- DJM: Comment vas-tu faire pour reconstituer ton "encyclopédie personnelle"?
- KM: Pour le moment c'est le côté pratico-pratique qui va primer: cuisine, courses à faire, organisation, simplification des tâches par l'informatique si tu veux, donc c'est ce que je vais réinstaller en premier

PUIS lorsque j'aurai du temps, que je ne serai pas dérangée, j'aimerais (c'est un souhait) publier  une "intégrale" de mes archives sauvegardées, pour pouvoir mieux les consulter de partout où je pourrais me trouver, c'était ce que je faisais sur et avec karmaos, avant le "crash", et j'aimerais pouvoir continuer à le faire aussi simplement et efficacement

- DJM: et les amis?
- KM: pour ce qui est de l'amitié partagée, il y a eu pour moi une grande dimension affective sur la plateforme, ainsi qu'une forme d'aide morale (dont je ne pense pas avoir été la seule bénéficiaire d'ailleurs) par la discussion, à propos de tout et rien, un espèce de jeu de ping-pong qui m'activait l'esprit et les connexions neuronales, je n'ai pas vécu ça ailleurs, ou alors sporadiquement et comme des "feux de paille"
c'était à la fois utile et nourrissant, parfois cocasse, et toujours facteur de partages que j'estime vrais, car moi, je me suis vraiment livrée et donnée aux autres telle que
 

- Quel poids karmaos a-t-il dans la blogosphère?
- KM: il y a des stats précises sur des sites qui les recueillent, le rang n'est pas élevé

quelques blogs avaient la "côte": Aurora, Fidjzair, culturekaamelott

aux yeux de surfeurs invétérés, de zappeurs, d'effleureur de sites, la plateforme prise dans son ensemble, ça pouvait paraître comme un énorme cadavre exquis, quelque chose de surréaliste, et jugé peut-être comme inutile, ou même monstrueux et embarrassant tant il est vrai qu'art et rentabilité à court terme ne font pas bon ménage et que certaines traces sont peut-être difficiles à assumer lorsqu'on "grandit" et qu'on veut trouver ne serait-ce qu'un job sérieux ou un compagnon pour la vie, c'est fort compréhensible

et puis:
lorsqu'un outil (aussi bon soit-il) ne sert qu' à un très petit nombre, cela peut être considéré comme "gaspillage", donc à éliminer ou ne pas conserver, en dépit des bénéfices (phsychologiques, par exemple) que certains usagers pourraient recevoir


- DJM: Changeons de sujet, tu fais toujours des recherches, des essais, c'est une composante importante de ta vie et de ton équilibre?
- KM: Là j'ai testé deux choses récemment par exemple:
* le service vidéo de diariste
* le service diaporama vidéo youtube à partir de nos albums photo sur picasa google

autant ou aussi peu que j'aie pu en juger, ça m'apparaît comme satisfaisant à première vue

- DJM: alors t'as plus le temps de "faire l'ange" là ou lo?
- KM: non plus du tout!
mais ça m'empêche pas de rendre service à droite ou à gauche, from time to time...
ni de sourire
chut!!!



propos recueillis le 23 décembre 2014
après de dures nuits